// Archives

départementaux

Cette catégorie contient 31 articles

L’autoroute réduira-t-elle les émissions de GES ?

Le Haut Conseil pour le climat a publié son rapport annuel (1) et annonce que « les objectifs que la France s’est fixés pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) sont ambitieux, mais loin d’être réalisés ». Ce rapport arrive dans ce moment où la France dans son ensemble souffre de la canicule. Il est désormais acquis, et c’est douloureux, que ces (...) (Lire la suite…)

Tarn : un espoir pour engager la transition écologique

Tous les écologistes sont heureux du résultat des élections européennes et reçoivent le vote des citoyens et citoyennes du Tarn comme un espoir collectif, un encouragement à continuer sur la voie de l’écologie, et un rappel ferme à nos responsabilités pour l’avenir. Le score de l’extrême droite continue de nous alarmer. La stratégie de LREM du « rempart contre (...) (Lire la suite…)

Disparitions d’espèces : l’écologie est le vote utile.

Cela fait toujours l’effet d’un choc d’apprendre que dans le Tarn, 164 espèces sont en danger. Les protecteurs « des petites fleurs et des petits oiseaux » ont longtemps fait sourire face aux aménageurs, mais quand la faune et la flore sont sur le point de disparaître, le moment devient grave. Il n’y a pas de fatalité, car les causes sont connues : « le drainage (...) (Lire la suite…)

PS et PRG du Tarn : les clowns de l’écologie

« Nous voulons une Europe écologique et sociale », nous disent-ils (La Dépêche, 8 mai 2019). Bien-sûr ! Et tous ensemble, pour « unir la Gauche ». Vincent Garel sur la photo, le vice-président aux transports de la région Occitanie, qui devient, un chantre de l’écologie ! Peut-être faudrait-il leur expliquer que l’écologie se vit concrètement et tous les jours. Tiens (...) (Lire la suite…)

Autoroute : qui peut encore arrêter cette folie ?

Selon la ministre des transports, Mme Borne, l’autoroute Castres-Toulouse est un axe de développement prioritaire pour la France. Un projet qui augmente le réchauffement climatique est donc « prioritaire ». Les mois les plus chauds s’enchaînent, la météo détraquée alimente toutes les conversations, et la ministre soutient à Castres, un projet contre la transition (...) (Lire la suite…)

Gilets jaunes, justice sociale, écologie.

Difficile de soutenir le mouvement des gilets jaunes, quand il s’agit de défendre l’usage de la voiture, principale sources d’émission de CO2. On aurait aimé une telle mobilisation pour les marches en faveur du climat. Mais cette colère, légitime car les efforts pèsent de façon inégalitaire, remet finalement au centre des préoccupations des français la transition (...) (Lire la suite…)

Le départ de Hulot signe la fin de l’autoroute Castres Toulouse.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, après avoir signé la déclaration d’utilité publique (DUP) en faveur de l’autoroute Castres-Toulouse, Nicolas Hulot vient d’en signer la fin par sa démission du gouvernement. En pointant les contradictions qui étaient les siennes dans son action politique, il nous renvoie, nous, ensemble de la société, à nos responsabilités. (...) (Lire la suite…)

L’écologie, l’autoroute et utilité publique sont incompatibles

Notre gouvernement qui entend quitter le « vieux monde », déclare d’utilité publique la réalisation d’une …. autoroute ! C’est à n’y rien comprendre. Le président Macron choisit comme ministre M Hulot, l’écologiste préféré des français, et en matière d’aménagement du territoire, il ne le sollicite pas. Le 21ème siècle reconduit donc tristement les erreurs du passé. Que ce (...) (Lire la suite…)

Aéroport NDDL - autoroute Castres-Toulouse : changer pour renaître.

Les idées écologistes s’imposent un peu plus chaque jour, au point de faire tomber un des symboles des blocages encore à l’œuvre dans nos sociétés dites développées : l’aéroport de Notre Dame des Landes. Il y a tout à gagner à préserver la nature, à imaginer l’agriculture de demain en préservant les terres nourricières, à arrêter la course inutile au gigantisme. Ces (...) (Lire la suite…)

Nous méritons mieux qu’une autoroute !

Comme à chaque changement politique « des chefs d’entreprise » relancent le feuilleton déprimant de l’autoroute. Leur position devient de plus en plus isolée au sein de la population, qui soit ne croit plus en ce vieux projet, soit ne veut pas payer pour une route qui est actuellement gratuite. M Hollande avait été obligé de réévaluer toutes les promesses (...) (Lire la suite…)