départementaux

Europe Ecologie Les Verts Tarn

L’écologie, l’autoroute et utilité publique sont incompatibles

communiqué du 20 juillet 2018

Notre gouvernement qui entend quitter le « vieux monde », déclare d’utilité publique la réalisation d’une …. autoroute ! C’est à n’y rien comprendre. Le président Macron choisit comme ministre M Hulot, l’écologiste préféré des français, et en matière d’aménagement du territoire, il ne le sollicite pas. Le 21ème siècle reconduit donc tristement les erreurs du passé. Que ce soit Sarkozy, Hollande et maintenant Macron, tous font passer l’écologie en dernier alors qu’il est urgent de faire l’inverse. Les rapports alarmants sur le climat se succèdent, le réchauffement climatique commence à se voir dans notre quotidien et notre seule réponse ici dans le Tarn en matière d’innovation c’est l’autoroute. Les politiques locaux vont se réjouir, ils vont faire un beau cadeau au privé, mais avec notre argent et au sacrifice de l’environnement. Notre devoir est de réagir et de ne pas les laisser faire, là est l’utilité publique.

Stéphane Deleforge, Porte-parole Europe Ecologie Les Verts Tarn


AUTRES COMMUNIQUES

Communiqué du collectif PACT (Pas d’Autoroute Castres Toulouse)

Le collectif PACT (Pas d’Autoroute Castres Toulouse) qui rassemble des citoyens, des associations, des organisations politiques, prend acte de la décision de la Ministre des Transports. Il rappelle toutefois que déclaration ne vaut pas réalisation ! Plusieurs exemples, pour certains récents comme Notre Dame des Landes, le montrent. Le PACT maintient son opposition à ce projet démesuré, écologiquement et économiquement irresponsable. L’autoroute n’est pas la réponse adaptée aux besoins de mobilité des habitants du territoire. Le choix par les pouvoirs publics de la concession privée va à l’encontre de l’intérêt général et de la justice sociale (péage 15 € ..).

Pour réduire la pollution atmosphérique, pour stopper l’artificialisation des sols il est urgent de sortir de la logique du tout routier et d’investir dans les mobilités douces et alternatives au transport individuel. Ces alternatives existent : l’aménagement sur place de l’itinéraire routier actuel et la densification de la desserte ferroviaire. Le PACT reste mobilisé.


COMMUNIQUE DE PRESSE DU COLLECTIF DES MAIRES DE LA VALLEE DU GIROU

Les 15 communes de la vallée du Girou, mobilisées depuis de nombreuses années contre la liaison autoroutière à péage Castres-Toulouse, ont pris note de la déclaration "d’utilité publique" de ce projet. Le choix qui a été fait d’une autoroute à péage va à l’encontre de l’intérêt général. Les 15 communes déplorent vivement que la raison et le bon sens n’aient pas prévalu dans la conduite de ce dossier. Elles rappellent que la pré-étude de l’aménagement de la RN126, qu’elles ont financée, montre la pertinence d’une solution alternative à moindre coût et au bénéfice de tous.

Sabine Mousson, Maire de Teulat. Pour la collectif des maires de la vallée du Girou, favorables à une alternative à l’autoroute Castres Toulouse.


Communiqué de France Nature Environnement Midi-Pyrénées

"une utilité publique non crédible… " / José Cambou, vice-présidente de FNE MP : « Cette décision de l’Etat ne peut que nous écœurer et nous interroger sur la crédibilité et la sincérité des arguments pour justifier une telle infrastructure, et sur la volonté de l’Etat à engager une vraie politique de transition écologique et solidaire. Comment comprendre en effet que le Premier Ministre, sur proposition du Ministre d’Etat Nicolas Hulot de la Ministre des transports Elisabeth Bornes, décrète d’utilité publique un projet d’autoroute sans avoir étudier d’autres solutions, et que dans le même temps ces mêmes ministres présentent un plan sur « les engagements de l’Etat en faveur de la mobilité propre et de la qualité de l’air » ?

Pour Frédéric Manon, porte-parole du collectif RN 126, ce décret n’est pas une surprise puisqu’annoncé depuis bien longtemps par les services de l’Etat. Mais cette autoroute à péage et tout le processus mis en œuvre par l’Etat et ses services sous la pression des lobbies locaux depuis plus de 10 ans pour parvenir coute que coute à une déclaration d’utilité publique, représentent malheureusement l’archétype du pire en matière d’aménagement du territoire, de développement durable et d’équité sociale. »


Communiqué du Parti de Gauche

Un jeu de DUP(es) pour le Parti de Gauche / "Le Parti de Gauche prend connaissance avec colère de la décision de déclarer d’utilité publique le projet de liaison autoroutière entre Castres et Toulouse. Une fois de plus, nous constatons que Nicolas Hulot, le soi-disant ministre de la transition écologique et solidaire, ne sert que d’alibi à un gouvernement ultra-libéral qui n’a que faire de la question écologique. Toutefois, l’exemple de Notre Dame des Landes montre qu’il peut y avoir loin d’une décision de principe à une réalisation concrète. La mobilisation citoyenne peut faire reculer les bétonneurs ! L’autoroute est un projet dépassé, que ce soit vis à vis des enjeux environnementaux ou de la justice sociale. Le choix par les pouvoirs publics de la concession privée va à l’encontre de l’intérêt général. Pour faire baisser les accidents, pour maîtriser la pollution atmosphérique, pour stopper l’artificialisation des sols il y a des alternatives. L’aménagement sur place de l’itinéraire routier existant est possible comme l’a démontré l’étude financée par le collectif des maires. La desserte ferroviaire peut être densifiée en mettant en place un cadencement qui fidélisera les usagers. Il est urgent de changer de politique, de renoncer au tout routier et d’investir dans les mobilités douces et alternatives au transport routier individuel."


ACTUALITES

La Dépêche du Midi (21-07-2018) : L’autoroute A 69 entre Castres et Toulouse déclarée d’utilité publique

Le Tarn Libre (20-07-2018) : Autoroute Castres-Toulouse : réactions divergentes après la publication au Journal Officiel de la déclaration d’utilité publique