Edito de STEPHANE

L’écologie de M Bugis : toujours plus de voitures en ville !

M Bugis continue sa politique très favorable aux automobilistes. En fixant la gratuité sur les Berges le samedi après-midi, ou en pratiquant des tarifs dérisoires dans l’Ecusson et dans le nouveau parking place Soult, M Bugis confirme qu’il souhaite bien voir plus de voiture en ville. Là où la majorité des communes tentent par tous les moyens d’en limiter la nuisance, à Castres on claironne le signal contraire : il y a de la place, ce n’est pas cher et les amendes sont les plus basses de France en cas de dépassement ! Il y a pourtant urgence à réduire notre utilisation de la voiture pour des raisons de santé et pour lutter contre le réchauffement climatique.

Comment traiter sereinement cette question de la place de la voiture en ville ? La seule contrainte, par le prix ou par la réduction du nombre de places ne suffit pas. Elle est même contre-productive on l’a vu quand les gilets ont rejeté la taxe carbone. L’acceptation n’est possible que si les pouvoirs publics proposent en même temps que la contrainte, une alternative. A Castres, les bus sont gratuits, M Bugis en est très fier, mais à quoi cela sert-il s’il est toujours plus facile d’utiliser sa voiture personnelle ? Concernant la pratique du vélo, là c’est la catastrophe : aucun itinéraire sérieux n’est aménagé sur plus de 500 m, les Castrais déclarent se sentir en insécurité à vélo. Quant aux piétons, ils ne sont pas la priorité et naviguent au milieu de forêts de piquets métalliques, présents à cause …. des voitures toujours elles !

Pour le commerce de centre-ville, qui a la solution ? M Bugis semble bien hésitant en déclarant que le prix du stationnement n’est pas le seul critère. Donc dans le doute, il se dit « pragmatique », et il continue une politique qui jusqu’à présent à donner des résultats contraires. D’autres villes suivent des critères économiques et écologiques différents et innovent. Un centre-ville avec moins de voiture est plus agréable, on vient y faire ses courses autrement que dans les grandes surfaces. C’est le service qui prime et la mairie y accompagne les commerçants. C’est tout le plan de déplacement qui ne peut plus être laissé à l’abandon à Castres, car remettre la voiture a sa « bonne » place, c’est bon pour la santé, bon pour le porte-monnaie, bon pour le commerce de proximité, bon pour la planète.

Stéphane Deleforge , Eelv Castres

Commentaires