// archives de l'auteur

CAZOTTES Jean-Marc

CAZOTTES Jean-Marc a écrit 40 articles pour l’écoloCASTRES, le blog
Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/lecolocastres.ouvaton.org/httpdocs/squelettes-dist/formulaires/ecrire_auteur.php on line 21 

Envoyer un message

Néolibéralisme : L’hubris technocratique

" Quand les bêtes que tu installes dans une étable meurent l’une après l’autre, ne te penche pas sur elles pour chercher la cause du mal. Penche-toi sur l’étable et brûle-la." Antoine de SAINT-EXUPERY, Citadelle, Folio 3367, page 100 Gérard COLLOMB, ex Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, ex numéro 2 des premiers gouvernements PHILIPPE 1 et PHILIPPE 2 de la (...)

Les mots du jour / septembre 2018

27 septembre : " Jamais et nulle part la famille n’a été le fondement de la société. " [...] " Ce qui fait société, ce ne sont jamais les rapports de parenté, même dans les sociétés tribales : ce sont les rapports politico-religieux. Ceux-ci englobent tous les groupes de parenté et leur octroient une identité et une unité communes. Ils instituent la souveraineté (...)

La vacance de Mr HULOT

" Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre. " George ORWELL Il aura fallu une semaine, un record sous la Vième, pour trouver un nouveau Ministre de la Transition écologique et solidaire. Le banc de touche étant vide, le Président de la République et son Premier Ministre ont dû (...)

HULOT, l’autre Nouveau Monde

" Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre. " George ORWELL On s’évertue à entretenir, voire à réanimer, un modèle économique marchand qui est la cause de tous ces désordres. L’enjeu écologique, c’est un enjeu culturel, sociétal, civilisationnel et on ne s’est pas du tout mis en (...)

Néosocialisme (2) : l’écologisme

« Connais-toi toi-même et, t’adaptant aux faits, prends des façons nouvelles. » ESCHYLE, Prométhée enchaîné « Là où est le danger, croît aussi ce qui sauve. » Friedrich HÔLDERLIN 2017, année soi-disant « disruptive ». Les dernières élections nationales – présidentielle et législatives – marqueraient, selon la plupart des commentateurs, une rupture au sein de la vie (...)

Premiers de cordée

" Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre. " George ORWELL Il fut un temps pour notre pays d’être peuplé d’alcooliques, d’illettrés, de fainéants et autres riens. Comme annoncé et promis viendront les temps nouveaux des premiers de cordée. Voilà, c’est fait ! Ils sont là ! Du moins (...)

Les deux premiers défis du socialisme démocratique

« La mélancolie de gauche ne signifie pas l’abandon de l’idée de socialisme ou de l’espérance d’un monde meilleur ; elle implique cependant de repenser le socialisme à une époque où sa mémoire est perdue, cachée, silencieuse et demande à être rachetée. Cette mélancolie ne doit pas se limiter à pleurer une utopie perdue ; elle doit s’atteler à la reconstruire. » Enzo (...)

Refaire société. « …, avec et pour autrui, … »

Le néolibéralisme est une idéologie. Un système dogmatique, clos et autoritariste. Alors que le libéralisme politique affirme garantir les droits de chacune et chacun face à tous les absolutismes, aussi bien politiques qu’économiques, les libéraux contemporains, assujettis au seul économisme, mythologie des temps post-modernes, ont imposé à l’ensemble des (...)

Néosocialisme

« Le courage, c’est de dominer ses propres fautes, d’en souffrir, mais de n’en pas être accablé et de continuer son chemin. » Jean JAURES, Discours à la jeunesse, Albi, 1903 « Aussi, plutôt que de feindre que nous sommes nécessairement à l’aube de temps nouveaux - ceux d’une grandiose révolution sociale et écologique -, le travail intellectuel aurait probablement (...)

Socialisme, les temps nouveaux

Fin d’une longue séquence politique – élection présidentielle et élections législatives – qui vient de révéler l’étendue du profond malaise qui mine implacablement notre démocratie : délégitimation de notre monde politique et désarroi civique. Bref, pour une grande majorité de nos compatriotes, un esprit de méfiance, voire pour quelques uns de défiance, qui fragilise (...)