la tribune libre

FRANCOIS II : la bulle « Conversus Centrum »

on a reçu

Mardi 14 janvier 2014, date historique, FRANÇOIS II a déclamé, en son palais, devant le consistoire des faiseurs d’opinion, sa dernière bulle « Conversus Centrum ».

Dans un silence édénique, Son Excellence a confirmé la validation du tête-à-queue dogmatique lancé lors du précédent synode du 13 novembre 2012.

John Maynard KEYNES est retiré du catalogue des saints et un procès canonique est initié - de leur vivant, fait exceptionnel - pour béatification des fidèles Tony BLAIR, de la loyale Albion, et Gerhard SCHRÖDER, de la franche Germanie.

La Troisième Voie serait donc pénétrable : fin du socialisme, même démocratique, instauration (définitive) du libéralisme, soi-disant social. Dans la lignée des Trente Piteuses, des années pourtant déjà très libérales, le voyage initialement prévu à Bad Godesberg est annulé, l’option Lisbonne étant préférée.

TINA sera du voyage.

Les fidèles du Centre - les ni de gauche, ni de gauche - sembleraient prêter une oreille attentive, intéressés qu’ils sont, comme à l’accoutumé, par l’éventualité d’une prochaine admission au collège cardinalice pour certains d’entre eux ; quant à ceux de Droite, perturbés d’entendre leur discours entériné par d’autres qu’eux mêmes, devraient encore s’harpailler entre libéraux authentiques et libéraux orthodoxes.

Reste les fidèles dévoués de Gauche, ceux qui ont accordé leurs suffrages à François II, qui, entre obstination, hésitation et abstention, devraient donner leur avis lors des prochaines consultations électorales. Car c’est bien dès les élections municipales qu’ils devront confirmer ou infirmer les préceptes et autres prescriptions du nouveau dogme infligé.

François II - l’ancien leader social-démocrate affirmé, l’ex candidat social-libéral camouflé, l’actuel président libéral-social dévoilé - a promis d’accélérer.

Même dans un virage à 180°.

Histoire de percuter le mur plus tôt que prévu ?

P.-S.

La « Tribune » est un espace éditorial d’expression libre à l’attention de celles et ceux qui souhaitent participer au débat essentiel à toute vraie démocratie participative. Les propos tenus dans les différents articles de cette rubrique n’engagent pas la responsabilité du groupe Europe Ecologie-Les VERTS de CASTRES et relèvent de l’entière et unique responsabilité de l’auteur(e).