C/EuropeEcologieLesVERTS

Cécile Duflot veut pour la gauche "une plate-forme de gestion commune"

Jean M : Eva Joly semble susciter des doutes chez les écolos comme candidate potentielle pour 2012 : qu’avez-vous pensé de sa prestation à "A vous de juger" ?

Cécile Duflot : Pour commencer, je dois vous dire que je suis fatiguée de la surréaction permanente et des coups de balancier médiatiques sur telle ou telle personnalité. Si vous vous souvenez, en septembre 2010, les mêmes analystes pouvaient la trouver extraordinairement formidable. Moi, je suis quelqu’un de constant, je pense que le jeu médiatique et télévisuel peut aussi être un enfermement pour la politique, en ce qu’il empêche de réfléchir et de dépasser la réaction à la réaction.

Pour ne pas esquiver votre question, je pense qu’Eva n’a ni les techniques ni le sans-gêne de quelqu’un comme Nadine Morano, qui était sa contradictrice dans le débat. Mais je pense aussi que les téléspectateurs attendent plus de profondeur des politiques qui s’expriment, et qu’ils sont beaucoup moins dupes de l’entraînement et des éléments de langage fournis par les agences de communication de certains.

...

Voir en ligne : la suite de l’article sur Le Monde

Commentaires