// Poster un message

En réponse à :

Le Conseil Général du Tarn n’assume pas ses responsabilités

Sous le regard de l’ensemble du pays, nos conseillers généraux avaient ce matin l’opportunité de passer d’une assemblée de gestionnaires à une assemblée de visionnaires. En votant l’arrêt du chantier, ils avaient l’occasion de mettre un terme à la crise, et de faire rentrer le Tarn dans une nouvelle ère. C’est raté.
Pas de débats, pas de vote, une suspension des travaux qui n’est pas assumée : le conseil Général du Tarn a donné ce matin un triste spectacle. Invitée par l’Etat à prendre ses responsabilités, (...)