Violences à Castres : le travail d’apaisement reste à faire - l'écoloCASTRES, le blog

les communiqués

Europe ecologie Les VERTS / CASTRES

Violences à Castres : le travail d’apaisement reste à faire

communiqué du 18 septembre 2012

Comme l’ensemble des Castraises et des Castrais, la violence de ce qui s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche dernier nous a choqués. L’enquête doit maintenant être menée à son terme, les responsables doivent être sanctionnés.

Passé le choc, quelles réponses notre ville est à même d’apporter à de tels faits, qui ont eu de nombreux précédents ? Car face à une situation d’une telle gravité, c’est bien l’ensemble des acteurs de notre ville qu’il faut mobiliser.

La réponse apportée par le Maire ne peut se limiter à la condamnation arbitraire d’un cafetier, qui apparait d’autant plus injuste que tout le monde sait qu’il n’est pas le responsable de ce qui s’est produit. Ce que nous attendons, c’est que le Maire joue pleinement son rôle de garant de la sécurité publique, non en généralisant une vidéosurveillance qui a d’ailleurs montré à cette occasion qu’elle n’avait aucun effet dissuasif, et qu’en aucun cas elle ne protège. Mais en faisant un travail de fond, dont la première étape passe nécessairement par le dialogue. Encore faut-il savoir s’il dispose toujours pour cela des relais nécessaires, quand on sait comment, depuis dix ans, il n’a eu de cesse d’affaiblir les structures de terrain.

Pour l’instant, le Maire nous propose juste de tirer le rideau sur ces événements. A lui de montrer qu’il est capable de contribuer à l’apaisement, autrement que par un inefficace couvre-feu.

Benoist Couliou, Europe Écologie-les Verts Castres.