le blog-notes

VOEUX 2010

« Nous pouvons inventer une autre politique. » Cécile DUFLOT, vœux 2010


La première décennie de ce crucial XXIème siècle vient de se terminer.

Par un fiasco lamentable. Fiasco total, pour ne pas dire global. L’échec du Sommet de Copenhague n’est rien d’autre qu’une des dernières étapes du lent processus d’effondrement d’une civilisation exclusivement anthropocentrée.

Quel paradoxe que cette année 2009, tout au long de laquelle nous avons commémoré le bicentenaire de la naissance de DARWIN pour ne retenir aucune leçon de son œuvre : l’homme n’est pas l’aboutissement de l’évolution, mais seulement une espèce parmi des millions d’autres au sein de la biosphère.

Changer d’ère, tel était le mot d’ordre des écologistes lors des élections européennes. « Il faut entrer sans plus tarder dans un nouveau monde, celui d’une profonde mutation écologique et sociale de civilisation » est-il écrit dans leur manifeste politique. Voilà la définition même du combat de l’écologie politique : un autre monde fondé sur une politique de civilisation. C’est le combat politique des écologistes : construire l’alternative pour refaire le monde.

2010 devra être l’année de toutes les ruptures. Rupture avec les illusions de la société productiviste, marchande et consumériste. Rupture avec les impostures sociales du capitalisme barbare. Rupture avec le fatalisme subi contraire à toute démocratie.

Après le sursaut des élections européennes de 2009, l’année 2010 devra concrétiser le changement politique nécessaire à la résolution démocratique des problèmes écologiques, sociaux, politiques et culturels laissés en funeste héritage par le modèle de développement du siècle précédent.

Un autre monde est possible. Sachons faire partager cette utopie concrète.

Bonne et heureuse année à toutes et à tous.

« Je suis pessimiste par l’intelligence mais optimiste par la volonté. » Antonio GRAMSCI, « Lettres de prison », 1947