la tribune libre

On a reçu

TIENS-TOI LE POUR COM

Et vlan ! dans les esgourdes. Buzzie soit qui mal y pense.

Du moins plein les mirettes à lire notre canard régional quotidien. En date du 12 février 2014, l’équipe de com du candidat socialiste n’a pas fait dans la dentelle : « déshonneur - velléités politiciennes – autre âge – vérité - effacer notre histoire (du moins celle des Castrais) ». Doper à la moraline, les camarades.

La Bien-Pensance leur joue de ces détours de com.

Une erreur de nom de baptême et les voilà plongés dans l’exégèse blasphématoire d’un propos public du candidat-adversaire sortant.

Eh ! Oui. Eliézer n’est pas Moïse : l’un étant le fils alors que l’autre est le père. Pour autant ils sont de la même Maison.

« Rendre hommage au père ne déshonore en rien la mémoire du fils. » a-t-il été affirmé. Une com avertie en vaut deux ballotes.

Car l’équipe de com du candidat socialiste n’en est pas à son galop d’essai . On se rappelle tous son premier communiqué : le braquage d’une bijouterie à Melou, soi-disant conséquence d’une piètre politique municipale de sûreté urbaine. « velléités politiciennes », comme quoi !

Autant le candidat socialiste a une allure sympa, autant son équipe de com a une posture d’un « autre âge » qui lui fait « déshonneur ».

« … nos mots doivent se traduire en actes » est-il écrit sur leur blog de campagne.

Ça promet.

A voir. A lire. A entendre.

Floréal DIVENDRE, le vendredi 14 février 2014 (veille de la Saint Baratin)

P.-S.

La « Tribune » est un espace éditorial d’expression libre à l’attention de celles et ceux qui souhaitent participer au débat essentiel à toute vraie démocratie participative. Les propos tenus dans les différents articles de cette rubrique n’engagent pas la responsabilité du groupe Europe Ecologie-Les VERTS de CASTRES et relèvent de l’entière et unique responsabilité de l’auteur(e).