COPENHAGUE

Sommet de Copenhague : intervention de Yannick Jadot à la session plénière du Parlement européen à Strasbourg le 20 octobre 2010

"Généraliser à l’ensemble de la planète les ambitions européennes aboutirait à un réchauffement climatique de 4 degrés. C’est totalement inacceptable. Pourtant, c’est bien l’Europe qui détient les clefs de Copenhague. "

Voir en ligne : Les VERTS, site national



Commentaires