nationaux

Sivens : l’Europe donne raison aux opposants contre le barrage de la honte

À la veille de l’ouverture de la conférence environnementale, l’Union Européenne a décidé d’ouvrir une procédure d’infraction contre la France au sujet du projet de barrage de Sivens, pour de possibles non-respects de la loi sur l’eau.

L’Europe confirme le caractère néfaste pour l’environnement de ce projet de barrage et renforce la démarche de ses opposants qui n’ont eu de cesse de proposer d’autres solutions d’irrigation pour répondre aux besoins des agriculteurs. Les écologistes demandent une nouvelle fois l’arrêt définitif du projet de barrage de Sivens.

Europe Écologie – Les Verts déplore l’obstination des élus du Tarn sur ce projet de barrage, qui ont été alertés très tôt du non-respect des règles européennes mais n’en ont délibérément pas tenu compte. Cette obstination, visant à satisfaire certains intérêts privés, et le passage en force qu’a constitué le premier déboisement, sont à l’origine des tensions sur place et de leur issue dramatique avec la mort de Rémi Fraisse.

Les écologistes demandent également la remise à plat des règles de débat public en France et feront prochainement des propositions pour lutter contre les conflits d’intérêts et réaffirmer la nécessité d’un vrai dialogue avec les citoyens sur tous le projets d’aménagement du territoire.

Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale ; Julien Bayou, Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux

Répondre à cet article



Commentaires