Sénatoriales dans le Tarn : Thierry Carcenac, une victoire en trompe-l’œil - l'écoloCASTRES, le blog

Communiqués

Sénatoriales dans le Tarn : Thierry Carcenac, une victoire en trompe-l’œil

Sans surprise le Sénat repasse à droite. Après les élections municipales et européennes, c’est la sanction pour les candidats investis par le PS. Et même si M. Carcenac a été élu sénateur, seules 17 voix lui permettent de l’emporter, malgré ses longues années en tant qu’élu du Tarn. Loin de faire l’unanimité, sa candidature a même fait l’objet d’un indiscutable rejet chez nombre d’élus Tarnais.

Le candidat écologiste, Pascal Pragnère, fait quant à lui un très bon score avec 8% des voix. Preuve est faite que ne plus cautionner la vieille politique libérale menée par la gauche au pouvoir et mettre en avant le projet écologiste permettent de rassembler et de construire des politiques alternatives. Nous avons axé notre campagne sur la mise en avant de solutions plus efficaces et plus économes pour notre territoire, sur le renouvellement des personnes et la lutte contre l’insupportable cumul. Les élus du Tarn y ont été sensibles. Nous avons expliqué notre refus, d’une autoroute, qui plus est privée, pour relier Castres et Toulouse, d’un barrage destructeur de la biodiversité à Sivens, inutile car il nous faut changer de modèle agricole, d’une zone comme les Portes du Tarn qui n’apporte pas l’emploi espéré mais impacte toujours plus les terres agricoles. Nous posons ainsi les bases de nouvelles politiques, respectueuses des hommes et de leur environnement, créatrice d’emplois, qui ne se donnent pas la croissance et la consommation comme idéal de vie. De nombreux amis et partenaires partagent cette vision. Nous sommes à leur écoute, et porteurs du projet écologiste, nous saurons être force de propositions dans les semaines qui viennent pour réussir la construction de cette nécessaire alternative.

Stéphane Deleforge, Secrétaire EELV Tarn