régionaux

SOUTIEN A J.BOVE ET A I.IBARRONDO AU PROCES DU 28 AOUT/TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BEZIERS

Les Verts de Midi-Pyrénées apportent leur soutien à José Bové et Isabelle Ibarrondo convoqués le 28 août devant le tribunal de grande instance de Béziers pour dégradation de bien d’autrui en réunion et en récidive, suite à une action d’arrachage de maïs transgénique avant de déposer symboliquement des OGM devant la sous préfecture de Béziers le 5 août 2007. Le combat emblématique des faucheurs volontaires sur les risques des OGM est toujours d’actualité. Notre député européen José Bové d’Europe Ecologie s’était félicité au mois de juillet de la décision du Conseil d’Etat d’annuler les articles du décret gouvernemental du 19 mars 2007 qui définissent et/ou limitent l’information du citoyen sur les impacts sanitaires de la culture des OGM en plein champ. Ces dispositions relèvent du Parlement qui doit adopter de nouvelles dispositions avant juin 2010 juin. Les Verts et les écologistes associatifs restent mobilisés pour une transparence entière et totale sur les OGM afin de sortir des risques catastrophiques de pollution et de dissémination . Nous condamnons la vision dure des firmes de biotechnologies qui ruinent la biodiversité et la préservation de nos écosystèmes et empêchent de réorienter la recherche vers une agriculture plus appropriée à la souveraineté alimentaire. José Bové et les faucheurs volontaires ne doivent pas être punis pour des actions qui ont contribué faire prendre conscience du danger de la manipulation génétique et de la brevetabilité du vivant et qui ont conduit sous la pression citoyenne à faire prendre des décisions au niveau politique

et nous proposerons une conversion écologique du budget de la recherche sur les OGM vers plus de moyens financiers pour une agriculture mieux adaptée à la préservation de nos écosystèmes et à la relocalisation d’une production agricole plus saine dans les régions. l

J.Sarrailh
Porte-parole des Verts Midi-Pyrénées

Commentaires