CANCUN

Résolution du Parlement européen du 25 novembre 2010 sur la conférence sur le changement climatique à Cancún

A quelques jours de l’ouverture du somment de Cancùn , le Parlement européen a adopté sa position sur le Sommet du Climat de Cancun, qui rappelle aux pays membres qu’il va falloir être plus ambitieux. Selon Yannick Jadot : « Le Parlement à exigé que l’UE abandonne son objectif de réduction des émissions de 20% en 2020, quelles que soient les avancées des négociations. Des études récentes montrent que cet objectif est obsolète : il sera atteint sans effort ! C’est devenu un obstacle à l’investissement vert et à l’innovation, et un boulet à traîner dans les négociations. Les gouvernements européens doivent passer à un objectif de 30% maintenant. Comme souligné par les parlementaires, c’est dans l’intérêt de l’Europe. »

Lisez Le rapport de Yannick Jadot sur « La politique commerciale internationale dans le cadre des impératifs dictés par les changements climatiques » adopté par le PE. Le Parlement a demandé à l’UE de modifier ses politiques commerciales pour prendre beaucoup plus sérieusement en compte leur impact sur le climat. Pour Yannick Jadot, « Le rapport fait des propositions fortes sur la discrimination des produits en fonction de leur impact climatique, la réalisation d’un bilan carbone pour toutes les politiques commerciales, les fuites de carbone ou la suppression des subventions aux énergies fossiles. Le rapport aurait pu être plus ambitieux si de trop nombreux conservatismes ne s’étaient coalisés pour maintenir le libre échange comme seul horizon européen. Mais c’est déjà un grand pas pour améliorer la cohérence entre le commerce et le climat ; pour assurer la crédibilité internationale de l’Europe ; pour lutter contre la crise sociale et renforcer l’économie européenne. Bref, ce rapport contribue au chantier de la transformation écologique de notre économie. »

Commentaires