nationaux

Relaxe du viticulteur bio Emmanuel Giboulot : EELV se réjouit de cette décision de justice

EELV salue la relaxe d’Emmanuel Giboulot, ce viticulteur qui refusait de traiter ses vignes avec des pesticides.

En première instance, il avait été condamné par le tribunal de Dijon à 1 000 euros d’amende dont la moitié avec sursis. Cette décision en appel est une décision de bon sens qui reconnait le droit de respecter les équilibres naturels et les régulations hors intervention chimique.

EELV espère que cette décision servira de jurisprudence et permettra à tous les autres agriculteurs et viticulteurs biologiques qui cherchent à protéger les fragiles équilibres, la biodiversité et la nature de ne pas avoir à épandre de produits dangereux pour la santé humaine et la nature.

Sandrine Rousseau et Julien Bayou, porte-parole nationaux.

Commentaires