journaux

Politique

Pour relancer son mouvement, Benoît Hamon le rebaptise « Génération.s »

Le MONDE du 2 décembre 2017

Réunis au Mans, samedi, les partisans de l’ancien socialiste veulent construire un mouvement « écologiste, solidaire et humaniste ».

La salle principale du Palais des congrès du Mans (Sarthe) est décidément trop petite. Ses 1 400 places ne sont pas suffisantes pour accueillir l’ensemble des sympathisants de l’ancien Mouvement du 1er juillet, rebaptisé aujourd’hui Génération.s. Un nouveau nom pour relancer l’initiative mise en place il y a cinq mois par Benoît Hamon.

M. Hamon a affiché certains de ses soutiens, des fidèles venus du Parti socialiste (entre autres, Pascal Cherki, Guillaume Balas, Carine Petit, Isabelle Thomas, Dominique Bertinotti) mais aussi les écologistes Noël Mamère, Cécile Duflot, Claire Monod, et Yves Contassot, compagnons de route de M. Hamon. « Je ne suis pas venu pour être un idiot utile. Je suis là car nous voulons reconstruire la gauche et l’écologie. Nos destins sont liés », a ainsi résumé M. Mamère, recevant un très bon accueil de la salle bondée. [ ... lire la suite ]

Voir en ligne : sur le site de "Le Monde"