journaux

Libération du vendredi 7 décembre 2018

Parce que l’écologie est sociale et solidaire !

par Yannick JADOT

Renoncer à l’écologie ne soulagera pas les souffrances. Un jour, les enfants des gilets jaunes nous regarderons avec le mépris que nous aurons mérité.

Je me souviens quand, au lancement de la campagne des européennes de 2009, j’ai pour la première fois parlé de « réconcilier ceux qui ont peur de la fin du monde et ceux qui ont peur de la fin du mois ». Beaucoup alors s’étaient insurgés, trouvant la saillie trop violente. Presque dix ans plus tard, elle est sur toutes les lèvres. Je pourrais m’en réjouir. La seule chose que je voie, c’est le temps perdu. L’immense gâchis. Ce sont les occasions de faire et de construire que les gouvernements successifs ont ratées. Et ce gouffre qui chaque jour grandit entre des élites coupées du monde et un monde « périphérique » privé d’espoir. Faute de traiter la crise écologique et la crise sociale dans le même temps, nos gouvernements renoncent à combattre ET l’une, ET l’autre, laissant les Français seuls, dans l’impasse, au risque de faire vaciller la démocratie.

Les dernières annonces d’Édouard Philippe ne font pas exception. Lui aussi, a renoncé. Comme avant lui les Républicains et les Socialistes [ ...lire la suite]

Voir en ligne : L’intégralité de l’article sur le site de Libération

Commentaires