C/EuropeEcologieLesVERTS

Le 10/11/2014

Lettre ouverte au Président de l’association des maires du Tarn en réponse à son appel à manifestation

Association des éluEs écologistes du Tarn

Monsieur le Président de l’association des maires du Tarn,

Nous venons de recevoir votre courrier, adressé à plusieurs milliers de personnes.

En engageant l’association des Maires et des Élus du Tarn auprès de la FNSEA et en appelant à une manifestation pour le barrage de Sivens sous couvert du "rétablissement de l’ordre républicain", vous outrepassez les missions de l’association, que l’on peut retrouver ici :http://www.maires81.asso.fr/html/as...

Dans la nuit du samedi 25 octobre 2014, un jeune militant pacifiste de 21 ans, Rémi Fraisse, a été tué par une grenade offensive sur le site du barrage de Sivens. Cette mort n’est pas seulement tragique. Elle n’est pas seulement insupportable et révoltante. Elle nous oblige toutes et tous, et nous les élu(e)s, dans une époque où la confiance dans nos représentants politiques est toujours plus altérée, à redonner du sens à l’action politique, en n’ajoutant pas de l’huile sur le feu comme vous le faites.

Nous aurions aimé de la réserve de votre part ou alors plus d’équité dans votre réaction. Votre courrier ne dit rien sur les violences exercées par la FNSEA qui brulent un centre des impôts et un bureau de MSA, saccage le bureau d’une ministre ou démonte le portail de la cité administrative d’Albi pour y déverser du fumier…

Il vous parait "urgent de rappeler que dans un Etat de droit, les décisions prises par les élus, dans le respect des règles démocratiques, ne sauraient en aucun cas être remises en question."

Faut-il vous donc vous rappeler le barrage de Fourogue construit illégalement ? Faut-il vous rappeler que, chaque semaine, les tribunaux administratifs remettent en question des décisions prises par des élus ? Que de nombreuses décisions prises « dans le respect des règles démocratiques » ont été à juste titre dénoncées par des lanceurs d’alertes relayées ensuite par des enquêtes judiciaires ? La Cour des Comptes n’épingle-t-elle pas régulièrement des décisions prises par des élus ? Sommes-nous donc tous infaillibles, ne commettons-nous jamais d’erreur ?

Si vous persistez dans cet appel à manifester le 15 novembre, nous espérons alors que vous allez appeler également à un rassemblement pour le rétablissement de l’écotaxe, votée par la quasi totalité des député(e)s lors de la loi cadre Grenelle mais retirée par l’exécutif actuel.

Si vous voulez vous engager sur le "rétablissement de l’ordre républicain", Monsieur le Président, mettez en place un véritable débat contradictoire autour du barrage de Sivens et de la politique agricole menée par le département, afin d’éclairer vos édiles et concitoyens. Nous vous prions de recevoir, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments distingués.

Pour l’association des Elu(e)s Ecologistes du Tarn

Guillaume CROS / Fanou MENA / Pascal PRAGNERE / Christian SERIN / François RIVALS / Jean-Pierre IZARD / Simon BRANDLI / Patrick ROSSIGNOL / David KOWALCZYK