La Lettre d’info

Lettre d’info du 21 octobre 2019

Circulation à Castres : les piétons et les cyclistes ne sont pas en sécurité. par Stéphane DELEFORGE L’accident qui s’est produit la semaine dernière rue du Commandant Prat est une alerte : une voiture en percute 6 autres, heureusement sans faire de blessés. Les conducteurs irresponsables sont condamnables mais le manque de prise en compte de la vitesse excessive des voitures en général dans notre ville l’est tout autant. Les gens disent « qu’ils n’en peuvent plus », « qu’il faut que la mairie agisse ». Combien de lignes droites bien larges, de rues étroites sans obstacles, de doubles-voies ou triples voies urbaines, de sens uniques ? Toutes ces configurations, on le sait [ … lire la suite]


Une mauvaise nouvelle pour Castres par Jean-François GILMER Pascal Bugis vient d’annoncer qu’il briguait un nouveau mandat municipal. Cela fera donc 6 mandats au total, dont un dans l’opposition qu’il aura effectué. Il déclare qu’il va ainsi “se débarrasser de tout carriérisme”. Après six mandats, excusez du peu, il n’y a pas plus carriériste. Quel toupet ! A son terme il laissera une ville vieillissante, certes propre sur elle, minérale, bardée de granit et de fontaines, mais ayant perdu de sa substance économique et nombre de ses habitants. Qu’en est-il [ … lire la suite]


La France ne doit pas abandonner le peuple kurde par EELV Alors que Recep Tayyip Erdogan a lancé l’offensive militaire contre des forces kurdes dans le nord-est de la Syrie, les Kurdes sont abandonnés à leur sort par les pays qu’ils et elles ont protégé de Daesh et du terrorisme islamiste. Ils et elles ont été au premier plan de la lutte directe et se sont érigé-es en rempart pour notre sécurité, particulièrement les femmes combattantes qui aujourd’hui inspirent les féministes à travers le monde. [ …lire la suite]


Rachel Carson et le "Printemps silencieux" : la biologiste qui avait prédit la catastrophe écologique à venir [écouter l’émission]


La collapsologie réhabilite la politique par Loïc STEFFAN Ce texte est pensé comme une discussion et non pas comme une vision. Contrairement à ce que j’entends parfois la collapsologie est éminemment politique. Pas dans son objet mais dans les conséquences de ses conclusions. Selon moi, ce qui perturbe la plupart des gens vient du fait qu’elle bouleverse les imaginaires politiques sans pour autant proposer une voie politique. Le peut-elle d’ailleurs ? Cette difficulté est assez [ …lire la suite]




Commentaires