IDEES

Les quatre leçons de la révolution tunisienne pour le monde arabe

par Sari Hanafi

« Quand le peuple décidera de vivre, la destinée obéira et alors… les chaînes de l’esclavage seront rompues » : c’est ce que nous chantions dans notre adolescence en répétant les vers légendaires du poète tunisien Abu Kacem Chebbi (1909-1934). Le caractère mythique de ces vers ne provient pas de leur ancienneté, Chebbi écrivait dans les années trente contre le colonialisme du siècle passé, mais des sentiments d’espoir malgré le fait que les régimes arabes despotiques sont plus puissants que les peuples et, apparemment, que la propre destinée.

Le matin du vendredi 14 janvier je sentais que ...

Voir en ligne : l’intégralité de l’article sur le site Rue89.com



Commentaires