EcoJOLY

EcoJOLY / l’économie verte du projet d’Eva JOLY

Le projet économique d’Eva JOLY : derrière le vocabulaire (22/23)

Europe Ecologie - Les VERTS développe un projet économique ambitieux, novateur qui débouchera sur une « transition écologique de l’économie ». Ce projet donne des réponses à des problématiques complexes mais dont les contours sont accessibles au plus grand nombre si on ne noie pas le lecteur dans un jargon économique de spécialiste…Je vous propose, en 23 articles thématiques, en 23 semaines (jusqu’aux élections) d’en voir les enjeux et surtout les mesures concrètes.

Tous les articles de la rubrique de Benoit THOMASSON ICI


Pour cet avant dernier article, je vous propose de jouer. Jouer pour vérifier vos connaissances sur notre programme économique. Je vous propose 3 jeux différents, dont les réponses figureront dans le dernier article, la semaine prochaine. Alors, jouez bien et surtout amusez-vous ! Pensez à faire circuler ces jeux à vos amis …

A. Parmi les affirmations suivantes, 2 seulement ne figurent pas dans notre programme. Lesquelles ?

- 1.pour nous, il faut travailler mieux et moins.
- 2.il faut développer l’ISR.
- 3.nous sommes pour garantir le droit au départ à la retraite à 60 ans sans décote, ni surcote.
- 4.chaque consommateur doit devenir un consommacteur.
- 5.la recherche de la compétitivité doit se faire au détriment des droits sociaux.
- 6.l’Homme doit être au centre des décisions économiques et sociales.
- 7.nous voulons lutter contre les pollutions lumineuses et l’invasion des publicité aux entrées de villes.
- 8.les services publics sont essentiels pour le bien être de la population.
- 9.il faut préférer un tourisme de masse à un tourisme éthique.
- 10.nous voulons donner un bonus développement durable pour les PME qui jouent le jeux .

B. Etes-vous forts(es) avec les chiffres ?Les propositions suivantes sont-elles vraies ou fausses au regard de notre programme ?

- 1.nous prévoyons la création d’au moins 600 000 emplois sur 5 ans par la transformation écologique de l’économie
- 2.nous voulons mettre en place un revenu maximum acceptable pour les très hauts revenus de 30 fois le revenu médian
- 3.nous voulons augmenter de 50% les minima sociaux en 5 ans
- 4.chaque année, le manque à gagner pour l’Etat , lié aux paradis fiscaux ,est compris entre 20 et 30 milliards d’euros
- 5.l’Investissement Socialement Responsable ne représente que 2% de l’investissement en France aujourd’hui
- 6.l’Economie Sociale et Solidaire doit créer , d’ici 10 ans, 520 000 emplois pour remplacer les départs à la retraite de ses salariés
- 7.dans l’agriculture , la transition écologique créera entre 30% et 40% d’emplois en plus
- 8.nous prévoyons 18 milliards d’euros de dépenses en plus et 48 milliards d’euros de recettes en plus la première année de mandature
- 9.l’augmentation de la taxe sur la publicité rapportera 650 millions d’euros par an
- 10.le revenu moyen des 10% les plus pauvres a augmenté de 610 euros entre 1999 et 2099 , celui des 10% les plus riches de 8 190 euros

C. Pour chacune des phrases suivantes, une seule fin de phrase convient, au regard de notre programme

- 1.il est temps de bâtir un modèle pour une économie décarbonée, nucléarisée ou délocalisée
- 2.il faut travailler plus, moins ou toute notre vie
- 3.il faut supprimer l’ONU, le G20 ou le SMIC
- 4.le budget de l’UE devrait correspondre à 1%, 5% ou 10% du revenu national des pays membres
- 5.nous voulons une Europe des nations, Fédérale ou jusqu’à la Chine

P.-S.

Il est temps de bâtir un nouveau modèle pour une économie décarbonée, dénucléarisée, efficace en ressources, relocalisée, définanciarisée, qui met la réduction des inégalités et l’emploi au cœur du projet.

La semaine prochaine : conclusion