la tribune libre

Le débat (5) / EUROPA : Prendre ses responsabilités et voter OUI

En quelques semaines, l’histoire de l’écologie politique s’est accélérée. La campagne menée, avec conviction et compétence, depuis plusieurs mois par Yannick Jadot a démontré la pertinence et la force de nos idées. Par son exemplarité et son souci permanent d’être à la hauteur des enjeux, Yannick a donné une image positive de notre parti, au moment même où les citoyen-nes repoussent les politiques et se jettent par défaut dans les bras des populistes et autres démagogues.

Notre vision d’une organisation écologique de nos sociétés est de plus en plus partagée, à la fois par une grande partie de la population et par de plus en plus de responsables politiques.

Il s’agit d’une réelle victoire qui en appelle d’autres.

La démarche de dialogue validée par un très grand nombre de participants à la primaire de l’écologie, a permis de faire émerger des convergences et de faire naître un espoir de victoire pour la gauche et les écologistes. Le projet de plateforme négocié avec l’équipe de Benoit Hamon est exceptionnel tant dans son ambition que dans sa superposition à notre projet "Bien vivre". Il consolide l’ancrage de Benoit Hamon à son projet de candidat gagnant à la primaire de la Belle alliance populaire et il nous conforte, nous écologistes de la première heure, dans la justesse de nos combats et dans notre conviction de l’urgence à agir.

Même si nous trouvons l’accord électoral bien faible pour garantir notre juste représentation dans la future assemblée nationale, même si nous regrettons des imprécisions sur les conditions de notre participation à la future campagne présidentielle, nous actons que les candidatures des députés sortants seront préservées et que libres de toute contrepartie, nous pourrons au final présenter dans toutes les circonscriptions des candidats écologistes. Même si on peut regretter, et excuser, l’erreur de communication au 20H de France2, il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain, et oublier la volonté permanente d’être à la hauteur des enjeux et de notre responsabilité : reconnaitre la conversion écologique de Benoit Hamon, et dès lors, saisir l’opportunité d’un rassemblement gagnant de la Gauche et des écologistes, jusqu’au prix du retrait de notre candidat

En totale cohérence avec son texte de motion au congrès, EUROPA appelle donc à voter OUI à la consultation des écologistes.

Valider la plateforme et l’accord électoral, c’est consolider l’image de notre parti responsable, capable de construire du rassemblement, c’est créer les conditions pour maintenir notre représentation à l’Assemblée nationale et, c’est préserver les moyens futurs de notre autonomie politique. La nouvelle séquence qui s’ouvrira avec une victoire massive du OUI, sera une nouvelle chance pour l’écologie politique.

Nous appelons d’ores et déjà à l’exemplarité collective autour de cette nouvelle consultation et à l’unité de notre parti. Au moment où nous sommes capables d’être les fers de lance du rassemblement, le moment n’est surtout pas celui de notre propre division. Nous appelons à l’ouverture et, dès lundi, à poursuivre le travail de rassemblement.

En votant OUI, sachons ensemble, et avec d’autres, renouer avec l’espoir.

Le Comité d’animation d’EUROPA Ecologie-Unité-Rassemblement-Ouverture-Participation-Ambition

P.-S.

La « Tribune » est un espace éditorial d’expression libre à l’attention de celles et ceux qui souhaitent participer au débat essentiel à toute vraie démocratie participative. Les propos tenus dans les différents articles de cette rubrique n’engagent pas la responsabilité du groupe Europe Ecologie-Les VERTS de CASTRES et relèvent de l’entière et unique responsabilité de l’auteur(e).