le blog-notes

La Vivarié : INDIGNE !

La façon d’agir du Maire de Castres avec les gens du voyage est indigne et irresponsable.

Les habitants de l’aire de la Vivarié n’ont plus d’hébergement pour le mois d’aout ; le maire a fermé l’aire pour effectuer des travaux et n’a rien proposé aux gens du voyage pour se reloger.

Je suis indigné !

Cela fait des mois que la décision de la fermeture de l’aire est prévue.

Alors pourquoi ne pas avoir proposé tout simplement un terrain municipal pouvant accueillir les habitants dans des conditions d’hygiène et de logement décentes ?

Les gens du voyage, obligés de partir de l’aire, se sont installés sur différents terrains de Castres à Mélou, à la Borde basse, sans eau sans électricité, sans sanitaires.

Avec Géraldine Rouquette, nous leur avons rendu visite et avons écrit immédiatement au maire pour qu’une solution soit trouvée au plus vite. On ne peut laisser des nouveaux nés, des gens malades dans des conditions sanitaires préoccupantes.

Nous avons rencontré des gens désemparés, en colère et indignés d’être traités comme des citoyens de seconde zone. Ils demandent à être reçus par le Maire, ils n’ont aucun contact avec la mairie.

Pendant ce temps, Le maire porte plainte et les habitants de l’aire sont assignés en référé pour « occupation illicite » de terrain, avec une amende de 500 euros par jour !.

Le MRAP apporte bien -sûr son aide et son soutien.

Imagine – t- on vider un immeuble de sa population sans rien proposer pour le relogement ?

On va objecter que ce n’est pas tout à fait la même situation…et pourtant si, les habitants de l’aire sont des sédentaires.

On voit bien qu’il s’agit d’une pratique discriminatoire.

L’attitude du maire ne peut que renforcer les sentiments de rejet, exacerbe les tensions, et ne permet pas d’avancer vers une solution qui apaise et permette à terme une intégration.


Communiqué du Mrap du 4 août 2011

Le Comité Local de Castres du MRAP (Mouvement Contre le Racisme et Pour l’Amitié entre les Peuples) proteste vivement contre la situation des habitants de l’aire de la Vivarié.

En effet, cette aire est fermée pendant trois semaines pour entretien. Or, aucune solution de stationnement n’a été proposée à cette communauté.

Repliés à Mélou et à la Borde Basse, ils se voient assignés en référé : ils ont l’autorisation de stationner sur la commune de Castres uniquement à l’aire de La Vivarié…alors que celle-ci est fermée par les autorités publiques !!!

Le MRAP remercie les agents EDF qui ont fait preuve d’une grande humanité en installant un compteur provisoire compte tenu de la présence d’une personne utilisatrice d’un appareil électrique pour sa santé.

Le MRAP insiste pour qu’une solution rapide soit trouvée pour ces familles castraises composées de nombreux enfants et qui se retrouvent actuellement sans un minimum de confort et de salubrité.