B/ CASTRES

Il est plus que temps…. de promouvoir la démocratie participative dans et autour de notre ville !

Les approches de la démocratie sont bien marquées politiquement :

- d’un coté le modèle néo conservateur de Mr BUGIS qui considère que des groupes d’intérêt sont à l’origine du dépérissement des institutions et ne reconnaît pas la pertinence de la société civile dans son ensemble (les associations sont perçues comme clientes de la gauche et des syndicats et voient leurs subventions diminuer et des structures fermées pour cause de rationalisation)

- de l’autre le modèle participatif, un nouveau pouvoir qui aurait des compétences décisionnaires et apparaîtrait comme un contre pouvoir coopératif possible

Soyons clairs : ces modèles ont leurs failles et leurs limites aussi (il faut une forte volonté politique, il faut des citoyens motivés, il faut éviter la décision du « dernier qui parle, et le plus fort »…).

Mais la démocratie participative porte bien des espoirs en terme de participation, proximité, modernisation politique, partenariat…

Les outils de la participation sont multiples :

- les débats publics : ils doivent avoir lieu en amont des décisions au moment où les options sont toutes ouvertes ; les Conseils De Quartiers sont obligatoires pour les villes de plus de 80 000 habitants, mais applicables à toute commune de plus de 20 000 habitants nous dit l’article L.2143-1 loi 2002.276 du 27/02/2002 relative à la démocratie de proximité.

Le Maire peut « associer ces Conseils De Quartier à l’élaboration, à la mise en œuvre et l’évaluation des actions » ; le Conseil municipal peut « leur affecter un local et leur allouer chaque année des crédits pour leur fonctionnement ».

- le budget participatif : sur le modèle de Porto Alegre, des conseillers populaires, souvent désignés par les habitants, gèrent un budget pour leur quartier.

- les jurys citoyens consistent à débattre de sujets d’intérêt public avec sélection des participants sur les listes électorales, puis après les débats , à rendre un rapport citoyen.

- des conférences de citoyens pour discuter de questions techniques et scientifiques avec apport de savoirs faire (jardins, aménagements urbains…)

- des forums sociaux pour échanger, mutualiser, progresser

La démocratie participative contribue à la notion de ville durable dont les habitants sont acteurs d’une partie des décisions et échangent.

C’est un véritable choix de société dont il est question dont Europe Ecologie Les Verts se fera l’écho autour de Castres.