nationaux

EELV rejette les orientations du projet de loi de finances rectificative

A l’unanimité, le Conseil fédéral (parlement) d’EELV a rejeté les orientations du projet de loi de finances rectificative tel que présenté mercredi 11 juin et appelé ses parlementaires à le refuser.

Les Projet de Loi de Finances Rectificatives et Projet de Loi de Finances de la Sécurité Sociale Rectificative poursuivent les orientations économiques et budgétaires présentées par le Premier ministre et le Président
EELV ne peut cautionner la nouvelle réduction des dépenses publiques de 4 milliards d’euros supplémentaires quand elle implique le gel de la revalorisation des prestations sociales, des allocations logement, des rentes d’invalidité et des pensions accidents du travail. Ces meures d’austérité vont injustement frapper de plein fouet des millions de retraités, de mal logés et de citoyens qui figurent déjà parmi les plus en difficultés.

Par ailleurs, l’écologie est sacrifiée sur l’autel de la rigueur : L’abandon de la taxe poids lourds aura des conséquences dramatiques sur l’entretien et l’investissement dans de nouvelle infrastructures. EELV ne peut accepter non plus les coupes prévues dans le budget pour la recherche sur la transition énergétique et la ville durable.
Cette orientation est une erreur manifeste, comme l’est l’absence de politiques de prévention ou régulation de la vente de médicaments ents prises dans le PLFSSR

Pour toutes ces raisons, le conseil fédéral, à l’unanimité, appelle ses parlementaires à rechercher des convergences avec d’autres députés de gauche pour formuler des amendements de réorientation de ces PLFR et PPLFSSR, et, si ces amendements ne sont pas retenus, à ne pas soutenir ce texte.