communiqués CASTRES

Europe Ecologie Les VERTS / CASTRES

Dossier de l’eau : derrière les apparences, un déni de responsabilité

communiqué de presse du lundi 27 juin 2011

La crise ouverte par la condamnation de la ville à payer 32,5 millions € à la Lyonnaise des eaux connaît cette semaine une étape importante. Jusqu’à présent, les appels répétés de Pascal Bugis à la « solidarité indéfectible » et à « l’union sacrée » n’ont été que l’expression de son refus d’assumer ses responsabilités. Depuis onze ans, chacun sait comment cet homme dirige seul la ville. Au besoin, ses attaques répétés contre l’opposition, et notamment Europe-Écologie - les Verts, sont là pour montrer le manque de franchise de sa démarche, qui n’a pas atteint ses objectifs : diviser l’opposition, et surtout masquer ses fautes politiques répétées.

La réunion publique de lundi soir pouvait certes répondre à la légitime demande d’information de la population. Mais pourquoi l’organiser à la veille du conseil municipal ? Nous regrettons vivement ce choix de subordonner la démocratie représentative à la démocratie d’opinion. Et surtout, nous y voyons la volonté du maire d’éviter, ou du moins de minimiser la confrontation politique dans le lieu où elle doit d’abord avoir lieu. Lors de ce conseil municipal, l’assemblée devra débattre du versement d’une aide exceptionnelle de plus de 14 millions € à la Castraise de l’eau. Doit-on comprendre que Pascal Bugis propose de faire assumer par la régie municipale les conséquences financières énormes de ses actes ? Est-ce en augmentant le prix de l’eau qu’il entend régler cette crise ? Ce serait totalement injuste et inéquitable. C’est à la mairie d’assumer les conséquences de cette condamnation. Cela implique l’abandon immédiat de certains investissements, qui ne sont pas indispensables à la vie quotidienne de nos concitoyens. En premier lieu l’installation de la vidéosurveillance (1 million €) ou la rénovation de la place de l’Albinque (6 millions €), qui quoiqu’en dise le maire, sont loin de faire consensus.

Pour Europe-Écologie-les Verts Castres, Benoist Couliou