Autoroute

Communiqué de presse Europe Ecologie-Les Verts Lauragais

Destruction de terres agricoles, tracé en zone inondable, le désastre écologique s’ajoute à l’absurdité économique, l’injustice sociale à l’erreur d’aménagement du territoire pour le projet autoroutier entre Castres et Toulouse !

Europe Ecologie-Les Verts Lauragais a pris connaissance avec consternation de la décision du Préfet de Région sur le projet de tracé autoroutier Castres Toulouse.

Désastre écologique car ce projet passe dans les terres inondables et humides du Girou, couloir riche en biodiversité, indispensable à la propagation de la faune et de la flore.

Destruction de terres agricoles directement par l’emprise du faisceau et des échangeurs, mais aussi par l’artificialisation des sols due à l’augmentation de l’urbanisation et des zones commerciales (ce phénomène est 2 fois plus élevé en région Midi-Pyrénées que dans les autres régions françaises).

Absurdité économique, car ce n’est pas une autoroute, qui va en réalité contribuer à faire fuir les emplois vers la métropole régionale, qui peut contribuer au développement de Castres-Mazamet, mais au contraire la « relocalisation de l’économie » autour de projets durables et de l’activité agricole .

Injustice sociale, car ce projet à péage va peser sur les plus pauvres et confisquer au profit des intérêts des sociétés privées les sommes engagées par les collectivités, c’est-à-dire les impôts des citoyens utilisés pour les déviations de Soual et Puylaurens.

Erreur d’aménagement du territoire car cette infrastructure autoroutière éloignée des pôles de développement retenus (Inter Scot ) de l’aire urbaine toulousaine, éloignée des lignes ferroviaires, amènera l’ étalement urbain. Ces nouveaux habitants du Girou ne disposeront ni des équipements nécessaires , ni de gares ferroviaires et seront condamnés au seul « tout voiture ».

Loin de toutes les démagogies rabâchées par les élus de droite mais aussi d’une grande partie de la gauche institutionnelle sur le soit disant « désenclavement de Castres », cette infrastructure autoroutière dans la vallée agricole du Girou n’est , en réalité, que le premier maillon d’un grand contournement de Toulouse, véritable « couloir à camions » Espagne/ Méditerranée par Castelnaudary, Revel, Puylaurens, Gragnague (A68), Castelnau d’Estretefons (l’ Eurocentre appelé également Le port sec de Barcelone) et les autoroutes Bordeaux , Paris.

A moins d’un an des élections présidentielles et législatives, nous n’oublierons pas les positions des uns et des autres au moment de mettre un bulletin de vote dans l’urne. Nous n’oublierons pas que c’est le ministre Borloo, qui se donne aujourd’hui des airs d’émancipation, qui a décidé, après un débat public truqué ne permettant pas le vrai débat sur l’opportunité du projet et d’autres alternatives, donné son feu vert pour le projet.

Europe Ecologie-Les Verts Lauragais , avec ses élus européens, régionaux, départementaux et communaux, continue d’exiger l’abandon du projet Castres Toulouse et en fera une de ces priorités dans les luttes sur le terrain comme au niveau électoral, en amplifiant résolument les résultats des dernières cantonales.

Didier Claude ROD

Porte-parole d’Europe Ecologie- Les Verts Lauragais

P.-S.

Pour tous contacts : didier.rod@wanadoo.fr 06 81 72 60 58