journaux

LIBERATION, 5 août 2009

Contre Allègre : une écologie qui émancipe

Par DENIS BAUPIN adjoint au maire de Paris chargé de l’environnement, du développement durable et du plan climat.

Fidèle à la stratégie de son nouveau maître - Nicolas Sarkozy -, Claude Allègre prétend, en s’appropriant indûment l’identité de ceux qu’il veut combattre - les écologistes -, se parer lui-même des habits de l’écologie, avec la création prochaine de sa Fondation pour l’écologie productive (Libération du 17 juillet : http://www.liberation.fr/economie/0101580271-l-ecologie-non-productive-c-est-quoi).

Venant d’un des principaux négationnistes du dérèglement climatique, y compris au prix du tripatouillage de travaux scientifiques, le propos pourrait faire sourire. Mais on aurait tort de se contenter de ce premier réflexe. Claude Allègre n’est que la figure la plus caricaturale d’une entreprise plus globale visant à se réapproprier le succès des écologistes pour mieux le dénaturer. Cette entreprise utilise deux artifices.

Voir en ligne : Libération / Rebonds / 5 août 2009

Commentaires