communiqués CASTRES

EELV CASTRES

Castres, la nouvelle année, l’autoroute, les bébés.

Communiqué de presse le 25 janvier 2016

Des vœux pour 2016 de nos décideurs politiques locaux se dégage une impression de déjà vu, la même vieille partition, écrite par des personnes présentes depuis bien longtemps. « Petits malins chanteurs de demain, sur de grands refrains d’hier », nous chantait Daniel Balavoine il y a 20 ans... Pour le maire de Castres, c’est la posture de victime, de l’Etat, de la Région, du Département, qui l’empêcheraient d’agir. Il va toujours plus loin dans son discours sécuritaire et lorgne de plus en plus vers Béziers, un laboratoire pour Castres ? Pour le président du Conseil Général du Tarn, lourdement désavoué sur sa gestion calamiteuse et meurtrière du barrage de Sivens, ce sont les « grands projets », tous aussi bancals les uns que les autres. Quant à la nouvelle présidente de Région, elle les rejoint à fond pour l’autoroute payante Castres-Toulouse. Ils auraient donc tous une même vision politique dépassée pour notre territoire, qui sacrifie l’environnement et le climat, qui coûte très cher pour des effets d’emplois minimes, qui détruit notre agriculture de proximité. Ils s’apprêtent à investir des millions dans une gare multimodale train-bus, pour continuer à faire circuler des voitures. Cela laisse sans voix. Alors comment faire venir les bébés qui manquent tant à Castres (et surtout leurs parents) ? Pas en leur proposant d’aller travailler à Toulouse (140km dans la journée) car l’autoroute ne raccourcit pas les distances. Mais en leur offrant de construire une ville qui s’ouvre, qui dialogue, qui respire au travers d’une vie culturelle riche et variée. En s’appuyant sur les associations sportives, qui sont une richesse et non un coût. En réduisant l’usage de la voiture pour la marche, le vélo, la poussette. En bâtissant un projet de transition écologique, créateur d’emplois et d’économies, avec comme ville modèle Grenoble. Nos décideurs à Castres nous laissent un chantier particulièrement vaste, mais aussi des possibilités immenses. Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2016, verte de changements et de bonheurs !

Stéphane Deleforge, EELV Castres