CASTRES / ZAZOU Bar : avril 2013 - l'écoloCASTRES, le blog

sortir

CASTRES / ZAZOU Bar : avril 2013

AU ZAZOU EN CHANTIER, A VENIR, UN JOLI PROGRAMME

Jeudi 28 Mars 19 h00 : SCÈNE SLAM OUVERTE très spéciale :L’asso Babeltchap organise au Zazou (Castres) une étape de pré-qualification pour la coupe de France de la ligue slam qui aura lieu à Joue les Tours en mai prochain....

Une équipe grand sud ouest sera présente sur l"évènement. Pour la première fois, Babeltchap organisera donc une session "tournoi" (c’est pas méchant vous verrez)

Objectif qualifiez trois personnes pour la finale sud ouest qui aura lieu à Agen le 20 avril.

On y retrouvera les qualifiés de Pau, Montauban, Agen et Toulouse....pour y sélectionner les trois de l’équipe sud ouest...eh oui c’est comme au club de boxe et de badminton à coté de chez toi... Il y’aura aussi des sessions scènes ouvertes en toute amitié ! Un verre offert pour chaque texte dit...!

C’est à 19 h !

Toujours au Zazou (place de l’Albinque) à Castres (81) venez nombreux, c’est libre d’entrée....

Jérome pour Babeltchap


Mardi 02 Avril 19h30 : Vernissage de l’expo de la Fameuse GWEN LEVEN

Gwen est une pseudo artiste autodidacte aimant le bon vin ! Elle est née en 1980 dans la région d’Orléans.Elle n’aime pas l’école où elle s’ennuie… Elle arrêtera ses études en troisième générale et goûtera donc très vite au joies du monde du travail. En parallèle gwen à toujours créé, dessiné. Les années s’écouleront donc entre boulots d’usine, de serveuse,… / dessin et peinture sur fond de musique punk/rock.En 2005, poussée par un ami elle présentera pour la première fois son travail à une galerie et de là découlera sa première exposition à l’Arty Show (Orléans). Puis suivra une autre à l’Atelier (Orléans), Arboretum de Veigné "Rendez-vous aux Jardins" sous le patronage de Renaud Donnedieu de Vabres (37), Festival Parcours et Jardin (2006 et 2009) (Orléans), Le moulin à Vapeur (olivet), Scène Nationale d’Albi, l’Athanor (Albi), l’Expo collective « In doll We Trust » à la Galerie l’Art de Rien (Paris), Les manufactories (Montreuil), Galerie Quai 56 (Orléans), Galerie Sens Unique (Castres)… En 2010 elle sera largement présente dans le livre « Crazy Toyz » aux Éditions de la Martinière.Jusqu’à aujourd’hui (et pour longtemps encore…) Gwen n’arrêtera pas de développer son univers, améliorer ses techniques de manière autodidacte, de partager, découvrir,…Son univers est riche et varié, sous la forme de peintures, illustrations, photos, personnages en volume,… Le tout dans une ambiance où se mélange étrange, tendresse, violence, joie, tristesse,… http://www.youtube.com/watch?v=egrr...


Mercredi 03 Avril 20h20 : Débat et Projection du film "La double face de la monnaie"Réalisation : Jérôme Polidor et Vincent Gaillard, dans le cadre du Café repaire. L’argent est devenu la valeur centrale de nos sociétés. Comme une drogue, les individus, toujours à sa recherche, craignent d’en manquer. Beaucoup sont prêts à faire n’importe quoi pour s’en procurer. Depuis la fin des années 90, des systèmes d’échanges complémentaires sont mis en place par des citoyens un peu partout dans le monde. La monnaie redevient un outil social, au service de l’homme. Le Chiemgauer allemand, la Banque du temps anglaise et les Systèmes d’Echange Locaux (SEL) français, sont des preuves concrètes que la monnaie peut redevenir un sujet de débat dans la société occidentale. A PROPOS DU FILM Le film part d’une volonté simple : démystifier l’argent et reconsidérer notre perception de la richesse. L’argent est au coeur des préoccupations de notre société : tout le monde l’utilise, chacun s’emploie à s’en procurer, mais qui s’interroge sur sa nature ?Poser la question du bien fondé de la prédominance de l’argent sur toute autre richesse, conduit à une remise en question de beaucoup de nos valeurs, souvent profondément ancrées.Aujourd’hui, toutes les décisions politiques sont justifiées par des « contraintes » économiques, présentées comme inéluctables, voire « naturelles ». Toute activité humaine doit dorénavant être rentable. Dérégulation, exploitation de l’homme, de la nature, sont ainsi acceptées fatalement avec un sentiment d’impuissance, sous prétexte de réalisme économique.La monnaie n’est pourtant pas naturelle, c’est une création humaine sensée favoriser l’échange et la création de richesse. Son émission, sa circulation, sa distribution en font un outil de domination et d’asservissement d’une partie de plus en plus grande de l’humanité, au profit d’un nombre de plus en plus réduit d’individus.


Vendredi 05 Avril 17h30 : le festival "Les trois jours trop courts" s’arrête au ZAZOU

La galerie sens-uniques opère sa mue. Avant sa totale métamorphose programmée le 2 mai 2013, elle sort de sa chrysalide et dévoile une partie de ses charmes au Zazou bar dans le cadre du 7eme Festival de courts métrages d’animation, Trois Jours Trop Courts, sous la forme d’un ciné-concert.

A la programmation dessinée par Vincent Capes réalisateur s’invite The Sublime Freak, duo castrais dont le genre oscille entre rock à tendance psychédélique, shoegazing et musique bruitiste. Ils proposeront lors de la séance une improvisation basée sur la programmation.

SEANCE ANIMA III

A 17h30 - Bar le Zazou (40 min)

L’Animus l’Anima de E. Brun (2010 - France - 1’40)

Cinétique de B. Labbe (2011 - France - 5’28)

Ad Lib. de V. Capes (2006 - France - 1’30)

Filmstudie de H. Richter (1926 - Allemagne - 3’54)

Mothlight de S. Brakhage (1963 - USA - 1’05)

Water for Maya de S. Brakhage (2000 - USA - 2’29)

Contamination de C. Stevenson (2004 - Angleterre - 6’24)

Matrix III de J. Whitney (1972 - USA - 14’15)

Musique : The Sublime Freak, Corentin : Peaux et Metaux, Jean : Cordes et Electroniques.

Avec la présence de RADIOM, la radio active étudiante de Castres– Mazamet et son émission désinvolte ERREUR 404 en direct et en public du Zazou bar

« Une idée est une image qui ne peut se décider entre la mémoire et l’imagination. »

Malcolm de Chazal


Vendredi 12 Avril 20h30 : concert de KASSLA DATCHA http://fr.myspace.com/kassladatcha/music

"Issue des pays de l’est de Toulouse, Kassla Datcha est une formation à mi chemin entre les groupes klezmer classiques des pays de l’est et les Sex Pistols. Ses rythmes sur vitaminés donnent aux pieds une étrange envie de remuer en cadence et à tout le corps d’onduler frénétiquement. Au même moment les mélodies, pour la plupart des compositions originales, s’insinuent au cœur de l’oreille rendant impossible toute tentative de les oublier."

Kassla Datcha a joué lors de festivals comme Convivencia (Toulouse), Rio Loco, Coum Stock(Ariège), Bim Bam boum Tzigane 1... Déjà une cinquantaine de concerts avec des lieux de prédilection qu’on aime bien (L’Esquille (Tlse), Le Nain Jaune (Tlse), la Loupiotte (Tlse), Le Breughel (Tlse), Le Crée louche (Engomer 09), etc...)

Kassla Datcha a partagé des scènes avec Kocani Orchestar, Anakronic Electro Orkestra, l’Herbe Folle, Vrack, Tram des Balkans, La Caravane Electro, la Kumpania Beat ( de DJ Vinodilo et DJ Pushit ), MotherFunck, etc…

Au plaisir de vous y retrouver....