B/ CASTRES

CASTRES / MRAP : Liberté (de Tony Gatlif), vendredi 30 novembre 2012, 20h30, parc des expos

Il est des génocides que l’on oublie. Les nazis ont exterminé des centaines de milliers de Tsiganes. La France de Vichy les a internés. Tony Gatlif, réalisateur a voulu porter témoignage, avec Liberté du sort réservé aux nomades français. Un voyage sensible au coeur de l’histoire.

Maire d’un village situé en zone occupée pendant la seconde guerre mondiale Théodore recueille P’tit Claude neuf ans orphelin, tandis que Melle Lundi, institutrice, fait la connaissance des gitans venus s’installer au village le temps des vendanges… Pendant ce temps, la pression de Vichy s’intensifie. D’abord interdits de circulation, les gitans sont finalement parqués dans des camps d’internement. Emus par leur sort, Théodore et Melle Lundi vont se battre pour leur libération.

Un hymne à la tolérance et un hommage à l’école inspirés de personnages réels (véritables « Justes » Théodore était maire, Yvette Lundi institutrice et résistante, fut arrêtée et déportée) qui comble un véritable « trou noir » de l’Histoire sur cet épisode dont l’existence n’est contestée par personne

Projection, au Parc des Expositions de Castres, suivie d’un débat animé par Martine PLATEL, Membre de la commission nationale des gens du voyage du MRAP.

Vendredi 30 novembre 2012 à 20h30

Participation aux frais : libre