Autoroute

communiqué de presse du 31 mai 2013

CASTRES / Assez perdu de temps avec l’autoroute privée, étudions les alternatives publiques !

les Alternatifs, Europe Ecologie Les Verts, Parti de Gauche, Parti Communiste

Le projet d’autoroute concédée en cours d’évaluation par la commission Mobilité 21 n’est pas la baguette magique que certains prétendent pour l’économie du bassin Castres-Mazamet. Privilégier le seul axe Castres-Toulouse relève d’une vision limitée de l’aménagement de notre territoire. Pour développer son activité celui-ci doit s’ouvrir vers la Méditerranée, le Nord et l’Espagne. Relié seulement à la métropole régionale il entre dans une concurrence illusoire, perdue d’avance. Avec un péage A/R de 15 €, une subvention d’équilibre assurant les profits du concessionnaire privé et les déviations de Soual et Puylaurens offertes en bonus, ce projet est socialement et économiquement inacceptable. C’est un projet du siècle passé qui détruit des terres agricoles et aura un impact écologique négatif.

Alors que des informations laissent entendre que la commission Mobilité 21 va rendre un avis défavorable, nous disons fermement : « assez perdu de temps ! » et, à l’attention de certains élus bien mal informés : « oui, des alternatives existent ! ». Il ne s’agit plus d’adapter des projets de 2x2 voies qui traînent dans les cartons depuis 30 ans. Il est possible d’améliorer la liaison Castres-Toulouse sur l’axe existant en séparant les trafics de transit et de commerce au Mélou, en restructurant la traversée de Saïx, en créant des zones de dépassement et en sécurisant les points accidentogènes. Ces mesures simples et économes, qui répondent aux besoins, nécessitent des études qui n’ont toujours pas été réalisées : nous exigeons qu’elles le soient enfin.

Les citoyens doivent pouvoir comparer l’efficacité, l’impact financier et environnemental de ces aménagements raisonnables possibles. Leur financement sera assuré par l’argent public initialement prévu pour la subvention d’équilibre. Ainsi l’accès à la liaison améliorée restera gratuit pour tous. Cette solution permet d’envisager d’autres aménagements pour dynamiser l’économie locale : ouvrir le territoire sur les régions limitrophes, développer un service public de transports collectifs (rail et route) et de fret ferré. Faisons le choix de la créativité, du courage politique, de véritables innovations pour le 21ème siècle !

Jean FAUCHÉ pour les Alternatifs, Stéphane DELEFORGE pour Europe Ecologie Les Verts, Bernard COTTAZ - CORDIER pour le Parti de Gauche Sylvain JEAN pour le Parti Communiste Français