CASTRES MUNICIPALE 2014

CASTRES 2014

CASTRES 2014 : inventons ensemble l’avenir de la Faïencerie

communiqué du 24 février 2013

Lors du dernier conseil municipal, l’avenir du site de la Faïencerie s’est retrouvé au centre des débats [1]. Castres 2014 se félicite que le maire de Castres ait répondu favorablement au vœu exprimé par le groupe socialiste d’un moratoire sur tout projet concernant ce lieu, qui mérite une réflexion approfondie.

Situé en entrée de ville, en plein cœur du quartier populaire et commerçant de l’Albinque, à proximité immédiate de sa place rénovée, cet espace est riche de sa vie culturelle et artistique, et de la mémoire ouvrière qu’il porte. Contrairement à ce qui a pu se passer pour d’autres lieux emblématiques de la ville, comme la place Jean Jaurès, l’ancien hôpital, ou la place de l’Albinque, les habitants ne doivent pas être exclus de la concertation et des décisions sur le devenir de la Faïencerie. Face au maire actuel, qui décide en petit comité, voire seul, et qui vient ensuite présenter un projet finalisé à la population, nous soutenons une autre démarche, qui est aussi une autre conception de la démocratie locale : celle de la démocratie participative. Dans ce domaine, à Castres, tout reste à faire.

Le groupe Castres 2014 invite donc l’ensemble de la population à le rejoindre pour un vaste et ambitieux travail de concertation sur la Faïencerie. Dans les semaines qui viennent, nous organiserons ensemble les débats publics, l’indispensable travail d’information, la découverte de projets participatifs menés dans d’autres villes. En mobilisant toutes les énergies nous dessinerons de manière collective l’avenir de ce site en tenant compte au plus près des aspirations des habitants, des besoins de la ville à moyen et long terme, et des contraintes financières. Les bonnes idées comme les bonnes volontés ne manquent pas. Rejoignez nous par mail : contact@castres2014.fr

CASTRES 2014 : les Alternatifs, Europe Écologie-les Verts, Parti Radical de Gauche et Parti Socialiste.


[1] Texte vœu PS, Conseil municipal du 19 février 2013

Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les conseillers municipaux

Le site de la Faïencerie, situé au cœur du quartier de l’Albinque nécessite dans un futur proche une rénovation et une redéfinition de sa fonction dans la ville. Des travaux de démolition sont d’ores et déjà programmés. Ils permettront d’assurer la sécurité autour de certains bâtiments qui menacent de s’écrouler. Pour autant, aucune information sur l’avenir du site n’est donnée, rien ne filtre sur les projets attachés à ce lieu, ni sur la façon dont en sera décidé l’aménagement futur.

Pourtant, la Faïencerie, par sa centralité et sa taille, est d’une grande importance pour la ville et pour ses habitants : au cœur du quartier de l’Albinque, elle jouxte la place dont la rénovation se termine, elle fait partie d’un quartier vivant, qui possède une grande dynamique commerciale avec la halle, les commerces de bouche, les cafés, les restaurants, mais aussi deux collèges, deux écoles, la maison de l’emploi. L’Albinque est aussi un lieu de culture populaire qui accueille le siège de l’Aviron Castrais, un lieu de création musicale avec des concerts, un lieu de confluences artistiques avec des artistes locaux qui créent et transmettent leur art sur le lieu même de la Faïencerie. Enfin, le site de la Faïencerie constitue un poumon de verdure à proximité de l’écusson, avec un espace enherbé libre et vaste, et la proximité du ruisseau du Travet.

C’est aujourd’hui une véritable opportunité pour la ville que de se réapproprier cet espace, pour et avec l’ensemble des Castraises et des Castrais grâce à une consultation citoyenne. Celle-ci permettra de définir ensemble l’avenir du site grâce à une délibération partagée sur ses orientations majeures. A ce jour, aucune démarche participative n’a jamais été mise en place à Castres, pas plus pour la rénovation des places Jaurès et de l’Albinque, que pour la requalification du site de l’ancien hôpital. Il y a pourtant une réelle attente citoyenne, une envie de prendre part aux prises de décisions plus souvent et plus concrètement, qu’une fois tous les 6 ans lors des élections municipales.

Dans ce contexte, pour permettre une véritable réflexion d’une part- autour du devenir du site de la Faïencerie et d’autre part -sur la façon dont les citoyens de la ville pourront s’impliquer dans la construction de ce devenir, il nous paraît essentiel que le conseil municipal se prononce en faveur d’un moratoire sur toute décision d’aménagement concernant le lieu de la Faïencerie. Merci de votre attention.

Voir en ligne : l’article de La Dépêche du Midi (27/02/13)