les communiqués

Axe Castres Toulouse, refusons l’attentisme.

Castres le 30 septembre 2013 Il

Il y a encore peu, les partisans du projet autoroutier concédé payant nous promettaient le début de l’enquête publique pour la rentrée. Rien ne s’est passé. Rien ne pouvait se passer puisque la commission Mobilité 21 a laissé ouvertes les caractéristiques et le financement de l’aménagement, qui devront être décidés dans le cadre du futur Contrat de plan Etat-Région (CPER) 2014-2020. Ce nouveau contexte est une bonne nouvelle puisqu’il offre l’opportunité de relancer le débat sur l’infrastructure dont le bassin Castres Mazamet a réellement besoin pour son dynamisme économique. L’avenir ne saurait être un vide qui signerait l’abandon du territoire et de ses habitants. Des besoins se sont exprimés, en termes de fiabilité de l’axe, de sécurité, de gain de temps et des solutions alternatives existent. Être responsable aujourd’hui c’est enfin les étudier en prenant en compte les réalités financières, écologiques et économiques plutôt que de regretter éternellement ce qui ne s’est pas fait dans le passé. Avec un contournement de la zone de Mélou, un aménagement qui élimine l’attente au feu de Saïx et une facilitation de la traversée de Cuq Toulza, il est possible de supprimer les trois points noirs qui empoisonnent la vie des usagers. Ainsi, peut-on régler l’essentiel rapidement et à un coût raisonnable, tout en maintenant, cela est d’importance, la gratuité pour tous de cet itinéraire. Parallèlement, il faut appeler au renforcement de l’offre de transport collectif par train et par bus pour limiter l’usage de la voiture et réduire ainsi les émissions carbone facteur de pollution et responsables du réchauffement climatique accéléré.

Que tous ceux qui refusent l’attentisme s’associent à notre collectif pour demander aux collectivités locales d’initier sans délai les études alternatives permettant d’inscrire dans le CPER 2014-2020 les financements permettant d’achever l’aménagement de l’axe existant.

Stéphane DELEFORGE pour Europe Ecologie Les Verts ; Sylvain JEAN pour le Parti Communiste Français ; Jean FAUCHÉ pour les Alternatifs ; Bernard COTTAZ - CORDIER pour le Parti de Gauche

P.-S.

Le gouvernement confirme le gel partiel des projets d’infrastructures de transport voir en ligne

La commission Duron enterre l’essentiel du Snit voir en ligne