Autoroute

Parti de Gauche, EELV, Les Alternatifs

Autoroutes, la poule aux oeufs d’or

communiqué du 20/09/14

Le rapport sur les sociétés concessionnaires d’autoroutes que l’Autorité de la concurrence vient de délivrer dresse un constat sévère et dénonce une "rente autoroutière". Avec une rentabilité comprise entre 20 % et 24 % (le livret A est à 1% ...) ces sociétés sont gérées dans le seul intérêt de leurs actionnaires auxquels est distribuée la quasi-totalité de leur bénéfice au détriment de l’investissement. C’est à ces rapaces que le gouvernement et les élus du Conseil général et du Conseil régional veulent livrer les citoyens du département avec le projet d’autoroute concédée entre Castres et Toulouse. C’est à eux qu’ils veulent distribuer des centaines de millions d’euros de « subvention d’équilibre ».

Cette opération s’inscrit en fait dans le cadre du "plan de relance autoroutier" qui loin d’être décidé au bénéfice de l’intérêt général vise surtout à soutenir les entreprises du BTP. Mais à quel coût ? Selon l’ex secrétaire d’Etat aux transports, Frédéric Cuvillier chaque emploi induit devrait couter 240.000 euros ! Le pire est pourtant ailleurs. Ce plan de relance autoroutier est assorti d’un allongement des concessions de 2 à 3 ans. Ainsi, les sociétés autoroutières s’engagent sur 3,7 milliards de travaux mais sont assurées simultanément de 6 milliards de revenus supplémentaires !

L’autoroute, concédée ou non, est un choix désastreux et irresponsable sur le plan écologique. C’est aussi le choix d’une politique libérale qui enrichit encore plus les actionnaires des grands groupes de BTP et prive les citoyens d’investissements dans l’amélioration d’infrastructures publiques au service de tous. Le choix d’engraisser la poule aux oeufs d’or !

Parti de Gauche : Bernard Cottaz-Cordier, Europe Ecologie les Verts : Stéphane Deleforge, Les Alternatifs : Jean Fauché