CASTRES MUNICIPALE 2014

Autoroute de Castres : ce qu’en pensent les candidats

La Dépêche du Midi, vendredi 21 février 2014

Ce n’est pas à proprement parler un sujet municipal et pourtant le débat sur le désenclavement de Castres-Mazamet est omniprésent dans la campagne électorale. Le projet d’autoroute a même été la principale raison du départ des Verts de la liste d’union de la gauche. Et si ce n’est pas la ville qui va réaliser le désenclavement, quelle que soit sa forme, ce n’est pas elle non plus qui le financera puisque c’est la communauté d’agglomération Castres-Mazamet qui est compétente et sera appelée comme co-financeur du projet.

Pour autant le débat sur l’autoroute Castres-Toulouse pèse considérablement et illustre assez bien finalement comment chacun des candidats envisage le développement du bassin.

Et à la lecture des propositions de chacun des candidats ci-dessous sur l’aménagement de Castres-Toulouse, on se rend bien compte cependant que l’unanimité n’est pas de mise. Autoroute ? Voie rapide gratuite en 2x2 voies ? Mi-public, mi-privé ? Aménagements doux ? Les variantes ne manquent pas.

Pour autant, le projet de désenclavement est bien engagé puisque, après de longs mois de pause, l’État a décidé d’interroger de façon formelle les co-financeurs possibles du projet à savoir l’agglo Castres-Mazamet qui a déjà délibéré en faveur de l’autoroute.

On attend maintenant que le conseil général du Tarn se prononce ce qu’il devrait faire à l’occasion de sa prochaine assemblée prévue le 28 février c’est-à-dire vendredi prochain.

En revanche, on ne sait toujours pas quand le conseil régional Midi-Pyrénées se réunira une prochaine fois pour évoquer cette question. La date de mi-mars circule dans les couloirs.

Quoi qu’il en soit, une décision devrait être prise prochainement. C’est pourquoi il était important de donner la parole à chacun des prétendants à la mairie de Castres pour connaître leur position.

... LIRE LA SUITE