nationaux

Aurore Martin doit être libérée

Communiqué de presse EELV du 2 novembre

Aurore Martin a été expulsée hier en Espagne, peu de temps après avoir été contrôlée par la gendarmerie française. Elle est membre du parti indépendantiste, Batasuna, organisation illégale en Espagne et légale en France. C’est pour cette raison qu’elle est aujourd’hui extradée en Espagne, alors qu’elle ne pourrait pas être poursuivie pour ce motif dans son pays, la France. Cela repose le problème du mandat d’arrêt européen (MAE).

Si le mandat d’arrêt européen a été un progrès pour l’Europe judiciaire, il n’est pas normal que des citoyens puissent être expulsés pour des faits qui ne seraient pas condamnables dans leur propre pays.

Cette expulsion pose également le problème des dérives des législations anti-terroristes qui n’ont cessé de se renforcer, des deux côtés de la frontière. La lutte légitime contre l’organisation terroriste et meurtrière qu’est ETA (plus de 800 morts en 40 ans) ne justifie ni une criminalisation de tout le mouvement basque, ni l’arrestation et l’expulsion de la militante politique qu’est Aurore Martin.

Jean-Philippe Magnen, Elise Lowy, porte-parole