radios

France Inter

André GORZ, un penseur pour le XXI siècle

Là-bas, si j’y suis, émission du 9 juin 2011

Philosophe autodidacte d’origine autrichienne né à Vienne en 1923, proche de Jean-Paul Sartre, André Gorz est l’un des grands penseurs de la critique sociale du XXe siècle. Il a choisi de nous quitter à l’automne 2007 en compagnie de sa femme Dorine. L’acuité de sa pensée et la perspicacité de ses analyses prennent un nouveau relief aujourd’hui, tandis que l’économie mondiale est confrontée à l’une des crises les plus importantes de son histoire. Mais pour André Gorz, l’enjeu n’est pas tant la sortie de cette crise, que la sortie du capitalisme lui-même.

Sa pensée a influencé la gauche dans toute l’Europe. En France, bien sûr, sa terre d’adoption depuis 1949, où sa critique du capitalisme a longtemps accompagné le mouvement syndical, mais également en Allemagne et dans les pays scandinaves, où elle a souvent servi de socle théorique à l’action des mouvements écologistes.

La clôture de son œuvre autorise désormais l’exercice de l’interprétation et sa situation, plus générale, dans l’histoire de la pensée. Cet ouvrage, hommage à un philosophe d’exception, rassemble les contributions d’auteurs qui ont tous connu André Gorz et côtoyé de près sa production intellectuelle.

Il montre l’ampleur et la pertinence de l’œuvre, présentant et discutant les nombreuses thématiques qu’elle a abordées : l’écologie politique, la place du travail et du temps choisi, la critique du capitalisme, le revenu d’existence, etc.

Invitant un large public à le découvrir, ou à le redécouvrir, l’ouvrage laisse enfin la parole à Gorz lui-même, à travers trois textes inédits.